Historique

Montréal, en 1945

Tout a commencé avec un poulailler, des jeunes en mal de bouger et des pères jésuites déterminés à leur fournir des activités saines. Le Père Wilfrid Gariépy S.J., alors curé de la paroisse, projette de créer un centre pour occuper les jeunes à l’année. Le Centre Immaculé-Conception ouvre alors ses portes.

Montréal, en 1951

Très tôt après son ouverture, le Centre est pris en main par un jeune jésuite extraordinairement dynamique, le Père Marcel de la Sablonnière. Parmi les activités avant-gardistes alors proposées, les excursions de ski de fond du dimanche font fureur! Les jeunes, avides de plein air, s’entassent dans des autobus en direction des Laurentides.

Tout près de Sainte-Agathe, en 1962

Afin d’étancher la soif de plein air des jeunes pour qui les excursions dominicales ne semblent plus suffire, le père Marcel de la Sablonnière repère un petit domaine dans les Laurentides et y fonde la base de plein air le P’tit Bonheur. Il y voit également l’opportunité d’étendre sa portée en faisant connaître les bienfaits du sport et du plein air au plus grand nombre d’enfants et d’adultes de toutes classes, mais surtout aux plus démunis.

Bien modestement sous une tente, 25 campeurs découvrent une nouvelle colonie de vacances : le Camp Jeune-Air, situé sur le site du P’tit Bonheur.

Montréal, en 1999

Suite au décès du Père Marcel de la Sablonnière, la Fondation Père Sablon est mise sur pied afin d’assurer la pérennité de son œuvre. En hommage à ce grand bâtisseur, le Centre Immaculée-Conception est alors renommé le Centre Père Sablon.

Au Québec, en 2007

Une campagne majeure de financement, ayant comme objectif de récolter 24 millions en 5 ans, est lancée. Cette campagne a pour cible la rénovation du Centre Père Sablon à Montréal, la restauration des infrastructures du P’tit Bonheur dans les Laurentides, le maintien et le développement des programmes et le soutien aux démunis.

Au P’tit Bonheur, en 2015

Encore à ce jour, l’Œuvre du Père Sablon continue d’inciter les jeunes moins nantis à faire du sport et du plein air par le biais de la Fondation Père Sablon. Ainsi, 519  364 $ ont été distribués comme aide financière en 2014-2015 afin de permettre à 908 enfants de séjourner ou découvrir le P’tit Bonheur!